La place de l’astrologie à La réunion

24 mars 2010 | Lecture de 2 minutes

Définition

Cercle de calcul astral

Astrologie, c’est un bien grand mot, mais que signifie t-il ? L’astrologie est un ensemble de croyance qui repose sur l’interprétation des phénomènes célestes. Cette interprétation se transcrit par la suite en prédictions des événements humains.

Certaines personnes, notamment les scientifiques, pense que c’est un pseudo science, voir même une superstition.

Origine

Son origine remonte au-delà de l’antiquité, où on a constaté l’influence des astres sur les éléments terrestres. Comme l’influence de la lune sur les marées, le soleil sur les saisons etc.…. C’est la qu’est venu aussi l’idée à l’homme de créer les calendriers solaire ou lunaire.

Nous avons bien vu récemment avec les prédictions de la fin du monde en 2012, prédit par les calendriers Maya (qui se révèlent d’une extrême précision quant aux événements prédits et qui se réaliser).

A la Réunion

A la Réunion, ce pseudo science, est ancré dans les croyances. Tous les matins les réunionnais écoutent les prédictions astrologiques diffuser à la radio, qui s’avèrent souvent fausses, mais cette société à besoin de se rattacher à une croyance, peut-être pour avoir un contrôle sur leurs vies ? Au début de chaque année, ils s’empressent de consulter des voyants pour voir ce que l’année nous réserve, chaque semaine ou mois ils vont consulter des « devineurs » et bien plus encore.

Dans les civilisations indiennes

9 planètes

L’astrologie, est basée sur le calcul des mouvements et conjonctions des planètes.
Dans les civilisations indiennes de l’inde, là où l’astrologie est présente dans le quotidien de chacun, et là où l’astrologie est la plus développé en termes de prédictions, les calculs se font par rapport étoiles, aux signes des zodiaques, aux 9 planètes…

A la naissance d’un enfant par exemple, une étoile (nakshatra) est attribuée à cette personne, par rapport à sa date, son heure, sa position lunaire et au jour de naissance ce cette personne. D’après cette étoile et la phase lunaire (tiddi), les astrologues font des calculs selon l’angle de la lune et du soleil, puis selon le décalage horaire du lieu de naissance, et réalise une prédiction astrologique, qui se révèle souvent exacte dans l’avenir. Ses prédictions vont depuis sa naissance à sa mort, en passant par le métier qu’il exercera, sa situation amoureuse, ses actes aux quotidiens…..

Mais nombreuses sont les civilisations qui le font comme, les chinois, les arabes….

Le mystère non résolu

Si cette pseudo science reste encore un mystère pour l’homme, beaucoup sont ceux qui y croient mais la majorité sont cartésiens et pensent que la vie ne peut être forgée que par les actes qu’on réalise dans le présent.

Inscris toi pour rester informé



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pseudo *

  1. 25 03 10
    Bret-Morel

    Bonjour à vous,
    non, l’astrologie ne repose pas sur « l’interprétation des phénomènes célestes », c’est là une définition qui amène à énormément de confusions et de faux problèmes (constellations, comètes, éclipses, etc). Elle est seulement l’interprétation de certaines configurations célestes (géométriques, donc pour la plupart abstraites), ce qui est tout à fait différent. En cela elle est à l’opposé de l’astrophysique. Non le but n’est pas que de produire des prédictions des événements humains, elle permet aussi (d’abord ?) des questionnements sur les événements humains mais aussi sur l’humain en général (et donc soi-même) ). Mais les médias ont mis en avant son aspect commercial, lequel touche plus en se limitant aux événements.
    Si les sceptiques et autres scientifiques y voient une pseudoscience ou une superstition c’est parce qu’ils limitent leurs analyses aux horoscopes de presse (qui ne sont pas plus de l’astrologie que le calendrier lunaire n’est de l’astronomie…) et aux questions de fondements physiques que l’astrologie ne réclame pourtant pas… L’astrologie peut être vécue comme une véritable croyance avec les limites que cela impose.
    Non, le rapport de la lune avec les marées a été compris bien après la naissance de l’astrologie, ne serait-ce que parce que les mésopotamiens étaient moins un peuple de marins qu’un peuple de terres. Mais la raison des cycles des saisons en rapport avec le soleil reste vraie.
    Non, le calendrier Maya ne prédit pas la fin du monde mais sa propre fin… il recommencera le lendemain matin 🙂 De plus, l’astrologie elle, ne prévoit rien, comme je l’ai indiqué ici : http://www.lastrologie-et-la-raison.net/2012.htm
    Le problème de « ceux qui y croient » c’est aussi que bcp ne croient pas « en l’astrologie » mais en qq unes de ses applications : horoscopes, signes du zodiaque et personnalité, etc. Pourtant l’astrologie est qq chose de tellement plus complexe…
    Cordialement,
    Serge Bret-Morel
    Science et pseudo-science N°287 : le chant du cygne de la critique traditionnelle (de l’astrologie) ? http://www.lastrologie-et-la-raison.net/sciences_pseudosci.htm

    1. 25 03 10
      Eagle

      Bonjour,

      Je vous remercie pour vos précisions instructives. Je tiens à préciser, qu’ayant lu quelques livres hindou, qu’ils sont mentionnés que le 21 décembre 2012 n’est pas la fin du monde mais la venu d’un être spirituel sur terre, qui instaura une nouvelle « génération d’humain », mais cela se passera quand il sera adulte, donc voir 30 à 40 ans après le 21 décembre 2012 (ceci n’est qu’une interprétation religieuse qui reste parfois inexacte).

    2. 25 03 10
      Paula

      Eh bien Mr Bret vous dites tout à fait ce que je pense et que je voulais expliquer à quelqu’un dernièrement.

      Je confirme ce que vous dites notament sur les deux points suivant :

      – L’astrologie peut être vécue comme une véritable croyance avec les limites que cela impose

      – elle permet aussi (d’abord ?) des questionnements sur les événements humains mais aussi sur l’humain en général (et donc soi-même).

      Ensuite comme le dit Eagle tout dépends des différentes religion qui offre à chacun d’entre nous une vision différentes de l’astrologie.