La Maison des civilisations ne verra pas le jour

03 avril 2010 | Lecture de 3 minutes

Les élections régionales sont terminées. Aucune surprise, Didier Robert est élu à la tête de la Région, sa première décision fût d’enterrer la Maison des civilisations. Le projet avait obtenu le soutien de l’Etat, de l’Europe et de l’Unesco. C’est près de 12 millions d’euro qui ont été dépensés pour rien. J’admets qu’en cette période de crise, il y a des dépenses mille fois plus importantes à faire. Cependant je trouve cela dommage que le projet soit totalement abandonnée. Un internaute a écrit un commentaire intéressant sur Clicanoo qui est :

Il est très triste de stopper un tel projet dont la finalité était finalement plus populaire et humaniste que nombreux autres projets. Il est dommage de perdre un outils culturel, de mémoire et d’apprentissage sans égal sur l’ile et qui avait la capacité de dialoguer au delà de ses frontières. Les rancœurs personnelles et les comptes d’apothicaires mettent fin au développement culturel de toutes les tranches de la population, cette maison n’était pas réservé comme certains le pensent à une élite mais à tous les réunionnais.

La Maison des civilisations

La Maison des civilisations

Les médias ont encore joués un rôle majeure à la destruction de ce projet en ne précisant nul part que la Maison des civilisations avait reçu le soutien de l’UNESCO, maintenant qu’elle est enterrée et bien on présente le projet sous un autre angle en ne parlant plus du salaire de Mme Françoise Vergès, puisque ce n’est plus d’actualité. Je ne sais pas si vous vous en soucier mais c’est notre patrimoine qui est enterré avec le projet dites moi combien de veilles personnes n’ayant pas la maladie de l’Alzheimer pourront partager leurs connaissances sur l’esclavage et les plantes médicinales ? La Maison des Civilisations n’était pas qu’un simple musée mais un lieu pour apprendre et conserver cette culture Réunionnaise en passant par l’histoire de la route des Indes, la traite et différentes confections de tisane. Si la Maison des civilisations n’était pas un endroit pour conserver notre patrimoine local et tout autre chose ayant un rapport, pourquoi ce projet a bénéficié du soutient de l’UNESCO ?

Les causes de l’incompréhension et de la mort du projet

Mon avis sur ce désastre est tout à fait simple, la communication du projet a été mal faite. Nous n’avons eu aucunes explications claires de Mme Verges, Mr Marimoutou et Mr Alendroit à propos de ce projet. Les médias ont su faire apparaitre les défauts de ce projet sans en mentionner les qualités. Je n’oublie pas le cout onéreux de la Maison des civilisations la construction du batiment est évaluer à un coût de construction estimatif de 40 877 000 € HT. Mis à part le côut de ce projet rajouter une peur de certaines personnes de découvrir qu’ils ont été esclaves. Au détour de certaines conversations j’ai pu entendre des phrases comme « les gens ne veulent pas savoir d’où ils viennent… ils ont peur de découvrir que leurs ancêtres fût esclaves » Nous pouvons que constater un reniement de nos propres origines dans cette phrase, les gens préfèrent vivre dans l’ignorance.

En conclusion, je dirais qu’il aurait été plus favorable je pense et je m’avance un peu de rénover des anciennes cases créoles et exposer toute les recherches effectués dans ces cases créoles cela aurait surement était plus avantageux et cet acte contribue à la conservation du patrimoine. 12 millions d’euros ont été inutilement mis à la poubelle en proclamant la mort du projet. Il aurait était plus sage de repousser le projet ou de le ré-confectionner sans pour autant l’enterrer totalement.

Inscris toi pour rester informé

Étiquettes : , | MCUR - Vergès


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pseudo *

  1. 04 04 10
    Florent

    ouach sans rentrer trop dans le débat, défendre un tel projet « culturel » avec autant de fautes de français dans le texte ça fait désordre …

    j’espère aussi que cet argent économisé sera affecté pour réhabiliter et entretenir les lieux de mémoire historiques de la Réunion (Caverne des premiers français, vieilles cases …) laissés à l’abandon pour cause de siphonnage de budget par la MCUR. Quand au fond déjà constitué il appartient à la Région qui pourra choisir de le présenter dans les lieux adéquats (ce qui au passage rend rigolo le projet de « MCUR en cavale » sur un porte-container … vide par conséquent). Le chiffre qui tue sur 12 millions déjà dépensés seul 550 000 € auraient servis à acheter le fond. Et le coût n’est pas de 40 millions d’euros mais de 87 millions.

    http://www.regionreunion.com/fr/spip/spip.php?article1280
    http://www.iledelareunion.net/actualites-reunion/mcur–12-millions-deuros-pour-rien-6147.htm
    http://reunion.orange.fr/news/reunion/francoise-verges-il-faut-sauver-le-contenu-de-la-mcur,558444.html

    Pour finir je ne trouve nul trace d’un soutien de l’UNESCO à la MCUR (n’y a t’il pas une confusion avec l’inscription du Maloya au patrimoine mondial?) http://www.linfo.re/Carpanin-Marimoutou-Victoire-pour-le-Maloya-et-pour-la-MCUR

    bon je retourne lire Vaxelaire et ses ouvrages sur l’histoire de la Réunion

  2. 04 04 10
    Paula

    Bonjour Florent,

    Fidèle Lecteur ?

    « Un an plus tard, une étude est lancée. Des centaines d’acteurs culturels sont consultés. Le projet obtient rapidement le soutien de l’Etat, de l’Europe et de l’Unesco. En 2002, une association est constituée. En 2004, les historiens Françoise Vergès et Carpanin Marimoutou sont nommés pour ébaucher un projet scientifique et culturel. » http://www.clicanoo.re/Actualites/Politique/adieu-la-maison-des-civilisations.html

    Pour l’histoire des 40 millions je me suis peut être mal exprimée mais cela fait référence au coût de construction du batiment voir le lien plus haut mais c’est vrai que le cout total du projet est de 87 millions.

  3. 04 04 10
    Florent

    fidèle lecteur je ne saurai dire mais lecteur curieux et intéressé par la culture et l’histoire de la Réunion oui

    Pour le budget c’est belle et bien une augmentation de 50% car le fond ne coûtent quasi rien (cf les « seulement » 500 000 € dépensés en 6 ans pour ce poste) ( il y a d’ailleurs peu d’objets matériels de l’histoire ce qui est compréhensible au regard de la pauvreté de la majorité de la population de l’époque et d’ailleurs un fond constitué de mocs en tôle, de postes TSF … Est-ce vraiment ça la Réunion?). Et 47 millions pour rassembler les témoignages des gramouns ça me semble beaucoup.

    Mon avis de profane c’est qu’il faut profiter de la petitesse de l’île pour en faire un musée géant en entretenant, documentant et en créant un fil conducteur entre les lieux historiques locaux.

    Concernant un éventuel soutien de l’UNESCO nul trace sur le site de l’organisation et rien trouvé sur Google avec les termes MCUR +UNESCO
    http://www.unesco.org/new/fr/custom-search/?cx=000136296116563084670%3A5eayh9srspi&cof=FORID%3A9&ie=UTF-8&q=Mcur&hl=fr&sa=ok&siteurl=www.unesco.org%2Fnew%2Ffr%2Funesco%2F
    Je penche donc pour une erreur journalistique ou une confusion au sujet du maloya

    bon dimanche

  4. 02 05 10
    Valou

    Personnellement je ne pense pas que ça soit une perte… Cet argent devrait être réutilisé pour d’autres projets. Je pense que La Réunion doit avoir d’autres priorités beaucoup plus grave.
    Cela ne reste que mon avis.