Le pole océan le désastre

23 mars 2010 | Lecture de 3 minutes

Le Pôle Océan devait être un centre commercial de 16 000 m² dont le permis de construire a été déposé courant 2006 à Saint-Denis. La gare routière a était déplacée plus prés du front de mer, ce qui est moins pratique pour les usagers qui doivent dorénavant parcourir une petite distance pour atteindre le centre ville. Le coût du projet était de 150 millions d’euros dont 15% financé par la mairie et le reste à l’initiative du privé. Un audit réalisé par le cabinet parisien Ernst & Young, a prévu un déficit d’exploitation évalué à 25 millions d’euros.

Qu’en est il aujourd’hui ?

Pôle Océan

Ici il y avait une gare routiére - Photo de Valérie Surveille

A l’endroit montré sur la photo de droite se positionnait la gare routière. Elle était bien placée, proche du centre ville et pas loin de l’arrêt de bus des cars qui viennent/partent à St-Clotilde. Cependant il a fallu la déplacer pour les travaux du Pôle Océan maintenant elle se trouve toujours près du front de mer, ce qui permettez moi de le dire n’est pas très pratique pour accéder à la ville ou même pour la sécurité des usagers. Prenons le cas de quelqu’un qui sort de son école à 19h il se rend à la gare pour prendre son bus. Savez vous le type de personnes qui sont à la gare à ces heures ? Le manque de lumière est idéal pour se faire agresser. Ce qui n’était point le cas à l’endroit ou elle était positionnée avant.

Terrain Vague - Pole Océan

Expropriation - Photo de Valérie Surveille

Certaines personnes reconnaitrons sans doute le terrain ou était situé leur ancienne maison. Le plus grand drame qui est dans ce projet est bien ceci, des particuliers et des entreprises ont été expropriés pour laisser place à un terrain vague, ou rien ne ce fait mis à part l’extension d’un parking qui existait déjà. La pharmacie de l’océan à elle était déplacée un peu plus haut que le parking du petit marché, si je ne dis pas de bétise (j’en dis souvent), mais je ne pense pas qu’étant située loin de la ville elle attire plus de client. Cette pharmacie à du perdre un nombre incalculable de client, étant une ex-habituée de cette pharmacie je n’y vais plus, et je pense que je ne suis pas la seule.

Gazon - Pôle Océan

Photo de Valérie Surveille

Franchement rien est de le dire mais ce projet est une incroyable catastrophe. Le snack Méli-Mélo à disparu pour laisser place à trois bancs. Je préfère en rire, mais ceci fût un énorme gâchis et surement pas facile à vivre pour la dizaine d’entreprises et particuliers qui se trouvait dans cette portion de rue. Aujourd’hui rien est fait, ni la mairie ni les collectivités bougent pour rattraper l’affaire. Je me mets à la place des gérants et des familles, j’aurais eu une haine incontestée envers les personnes qui ont favorisés ce projet et pourtant grand nombre de personnes s’y opposaient. Je le dis fort et de vive voix à qui veut l’entendre, laisser ce terrain dans un état pareil est preuve d’un comportement irrespectueux envers les différentes personnes qui exploitaient cette zone. Dites-moi ce que cela couterait d’entreprendre de faire quelque chose d’utile sur cette immense terrain vague, réaménagement de la gare, vente de parcelle à différentes enseignes… tout ceci serait bien mieux que de le laisser dans cet état.

Les expropriations sur St Denis continue, cette fois-ci elle a lieu dans la rue Gilbert des Molière pour le tracé du Tram-Train. Si le Tram-Train ne ce fait pas, aurions nous droit au même résultat que pour le Pôle Océan ? Mais ceci est une autre histoire.

Inscris toi pour rester informé



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pseudo *