Le phare de Sainte-Suzanne

30 mars 2010 | Lecture de 1 minutes

Le phare de Sainte-Suzanne est un des anciens vestiges de notre île. Construit en 1845, il est le seul phare ayant résisté jusqu’à maintenant. Celui de la Rivière des Galets a été détruit pour cause d’érosion marine.

Phare de Bel-Aire

Le phare de Sainte-Suzanne, appelé aussi phare de Bel Aire, à été mise en service le 15 octobre 1846. Il mesure 20,5 mètres de hauteur et composé de 12 marches en fer et de 76 marches en bois qui mènent jusqu’au sommet. Il a connu de nombreux gardiens qui s’y sont succédés, car au début du XIXe siècle, ce monument était dirigé manuellement. En effet, la lampe était alimenté par un groupe électrogène qui fonctionnait grâce à une manivelle qui fallait tourner tous les quatre heures, ainsi que vérifier le contrepoids qui faisait tourner la cellule autour de la lampe.

Depuis, ce phare est automatisé, et malheureusement, ce monument historique est close au public.
Ce phare se trouve dans un lieu somptueux et agréable à visiter de jour comme de nuit, la nuit étant plus favorable, car le phare est en fonction, avec sa lumière blanche qui sonde tout l’aire marine, en faisant apparaitre la beauté du paysage réunionnais.

Inscris toi pour rester informé



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pseudo *